acces

  

Abonnés

Connectez-vous à :

Mes Parcelles ou Selso

  

  

Le 13/11/2017 09:43 Il y a : 4 jour(s)

Innov'Action : les deux dernières rencontres organisées cette semaine

Ces deux rendez-vous se déroulent ce mercredi et ce jeudi : le premier chez Olivier Dupuy à Sault-de-Navailles et le lendemain à Lasseube chez Patrick Portatiu.

Orchestrée par la chambre d’agriculture, la saison Innov’Action dans les Pyrénées-Atlantiques touche à sa fin. Le mercredi 15 novembre de 14 h 00 à 17 h 00 à Sault-de-Navailles, la qualité de l’eau constituera le thème d’échanges chez Olivier Dupuy, arboriculteur du Verger Pélanne. « On fait appel constamment à l’eau et pourtant sa qualité est rarement prise en compte, souligne Nicolas Prévost, conseiller à la chambre d’agriculture. Or, ce sont bien ses propriétés qui garantissent les effets optimaux de son utilisation ».
En élevage, l’eau joue un rôle majeur : bactériologiquement saine, elle préserve l’état sanitaire de l’animal et, riche en minéraux, elle optimise croissance et reproduction (assimilation des aliments et nutriments). En productions végétales, l’efficacité des traitements phytos dépend de l’eau et de son pH. « Une bonne homogénéisation des produits, des traitements appliqués à doses optimales figurent parmi les paramètres à maîtriser pour réaliser des économies de produits ». Olivier Dupuy présentera ses pratiques et son procédé de traitement de l’eau en évoquant les enjeux et les adaptations réalisées dans son exploitation. Ses résultats seront analysés en présence de Benjamin Saindon, technicien de l’entreprise Aquaphyto, qui présentera différents types d’équipements et d’installations.

L’ultime journée se déroulera, elle, à Lasseube chez Patrick Portatiu (à partir de 13 h 30). Elle permettra « d’aborder des méthodes innovantes qui doivent contribuer à faciliter les prises de décision et sécuriser les éleveurs face au changement des pratiques », explique Anne Prévost, conseillère à Bovins croissance. L’élevage bovin allaitant est une production très hétérogène : diversité des types de structures, des systèmes d’élevage et des performances techniques et économiques. Il est fortement soumis aux contraintes naturelles et conjoncturelles et confronté à une diminution de la main-d’œuvre.
Régis Lassalle, Stéphane Péricou, Patrick Portatiu, Sylvain Bordenave, quatre éleveurs de Lasseube, ont mis en place une méthode collective efficace en termes de rentabilité et de vivabilité. « Nous avons choisi cette exploitation au regard des fortes contraintes d’élevage dans cette zone de piémont avec une pluviométrie, une topographie, un morcellement et une diversification bien spécifique », complète la conseillère. Les spécificités de cette organisation bien rodée seront dévoilées lors de cette rencontre. Le matériel, mutualisé et choisi pour réduire les charges, sera présenté par l’animateur de la CUMA, Guillaume Tranquart. Le volet reproduction sera évoqué par Jean-Luc Peyrette, inséminateur, qui prône « une stratégie efficace pour rendre le métier plus vivable ».


Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS